La Fondation des prix Michener dévoile la liste des finalistes au Prix Michener

Six finalistes pour le Prix Michener 2011

Ottawa, le 20 avril 2012 – La Fondation des Prix Michener a dévoilé aujourd’hui les noms des six finalistes pour Prix Michener 2011, lequel est attribué annuellement pour l’excellence en journalisme d’intérêt public.

Les finalistes sont: le réseau de télévision CBC (Vancouver); le quotidien The Globe and Mail; le quotidien La Presse; le quotidien The Times Colonist (Victoria); le quotidien The Toronto Star; et le quotidien The Windsor Star.

Son Excellence le Très Honorable David Johnston, Gouverneur général du Canada, sera l’hôte d’une cérémonie à Rideau Hall le 12 juin prochain alors que sera connu le nom du gagnant du Prix 2011 et aussi que deux bourses Michener-Deacon seront remises à des journalistes canadiens. Les noms des récipiendaires de ces deux bourses seront dévoilés le 10 mai.

Le Prix Michener, créé en 1970 par feu Roland Michener, alors Gouverneur général du Canada, reconnait l’excellence en journalisme d’intérêt public. Les décisions des juges de ce concours sont largement influencées par la façon dont le public a bénéficié des reportages réalisés et soumis par des médias écrits ou électroniques.

Voici maintenant les finalistes pour 2011:

Le réseau de télévision CBC:

Le réseau de CBC à Vancouver a dévoilé l’existence d’un environnement permanent et pourri de harcèlement sexuel à l’endroit des femmes dans l’une des organisations les plus respectées au pays. En s’assurant la confiance d’agentes féminines de la Gendarmerie royale du Canada, le réseau de CBC a été en mesure de produire une série de reportages qui ont entraîné plusieurs résultats positifs : une enquête au sein de la Gendarmerie royale par le responsable des plaintes du public contre cet organisme, un engagement formel du ministre de la Sécurité publique à mener lui aussi sa propre enquête en profondeur sur le sujet ; la promesse faite par le nouveau Commissaire de la Gendarmerie royale de faire de la lutte au harcèlement sexuel sa toute première priorité.

The Globe and Mail:

Le quotidien The Globe and Mail a obtenu des résultats impressionnants à la suite de son enquête sur les politiques du gouvernement de l’Ontario relativement au paiement des médicaments destinés à combattre le cancer. Les articles bien fouillés et bien documentés du journal ont montré les incohérences et les faiblesses des politiques régissant le remboursement de l’Herceptin, un médicament dispendieux utilisé pour lutter contre le cancer du sein. A la suite du travail réalisé par The Globe and Mail, la province a modifié ses règles et ses procédures relatives au paiement de ce médicament et a établi un nouveau programme visant à clarifier le processus décisionnel quand il s’agissait d’assumer les coûts de certains traitements. Ces articles ont aussi amené l’organisme Cancer Care Ontario à revoir toutes ses façons de procéder pour l’approbation de nouveaux médicaments.

La Presse:

C’est seulement quand les journalistes de La Presse spécialisés dans les enquêtes ont mis la main sur deux rapports d’ingénieurs qui avaient été jusque là gardés secrets que les lecteurs du journal ont appris que le pont Champlain, la structure du genre la plus utilisée au Canada, était en train de se désagréger complètement et devait rapidement être remplacé. Le quotidien de Montréal a mis en lumière un urgent problème de sécurité publique dont la population n’avait jamais été informé auparavant. Les révélations de La Presse ont eu énormément d’impact: elles ont déclenché un intense débat public durant la campagne électorale et amené le gouvernement Harper à promettre en octobre 2011 qu’un nouveau pont serait construit et complété en 2021.

Times Colonist:

Le quotidien the Times Colonist à Victoria a fait appel à ses ressources et à son expertise pour dévoiler une politique que le gouvernement de la Colombie-Britannique tentait de camoufler, laquelle politique visait à forcer les personnes atteintes de handicaps en progression à quitter des maisons de groupes où elles étaient traitées pour les relocaliser dans des endroits qui coûtaient beaucoup moins cher. Le journal a mené une campagne intensive illustrée par de nombreux témoignages de personnes handicapées et de leurs familles qui devaient faire face aux coupures gouvernementales. Le journal s’est fait le porte-parole des personnes sans pouvoir et sans voix. Les articles ont amené la province à modifier ses projets et à engager 40 millions $ supplémentaires pour accroître ses services plutôt que de les réduire. Le ministre du Développement social a dû remettre sa démission après que des changements de politiques aient été annoncés. De plus, le chef de la direction de l’organisme Community Living BC a lui aussi dû remettre sa démission et une enquête interne des opérations de cet organisme a été ordonnée par le gouvernement.

The Toronto Star:

Le quotidien The Toronto Star a amené ses lecteurs au coeur d’un organisme à but non lucratif qui ne rendait de comptes à personnes et qui faisait preuve d’une extrême arrogance. Il s’agissait d’un service ambulancier par la voie des airs connu sous le nom d’ORNGE. Les articles du journal ont révélé un étonnant laisser-faire de la part du gouvernement à l’endroit d’un service qui bénéficiait bien davantage à ses dirigeants qu’aux personnes à qui il devait normalement venir en aide. Les reportages en profondeur du quotidien de Toronto ont provoqué le départ des dirigeants et des membres du conseil d’administration de l’organisme ORNGE. Les temps de réponse pour venir en aide aux patients ont été grandement améliorés et une nouvelle façon de rendre des comptes a été mise en place. Le vérificateur général de la province de l’Ontario a élargi son travail d’enquête jusque dans les activités d’ORNGE et même une enquête criminelle est présentement en cours.

The Windsor Star:

Le quotidien The Windsor Star a fait preuve de détermination et de courage en dévoilant l’existence d’un immense voile de supercherie et de brutalité au sein du service de police de la ville de Windsor. L’odieuse râclée infligée à un médecin local par un détective de Windsor a amené le journal vers de nombreux documents de cour qui lui ont permis de découvrir plusieurs autres incidents du genre indiquant un usage fréquent de violence à l’endroit de citoyens innocents, de graves manquements à l’éthique par les policiers, et de nombreux cas de dissimulations par les policiers au cours des années. Les reportages du journal ont entraîné le congédiement du chef de police, une enquête par le bureau ontarien du directeur de l’organisme Independent Police Review, et une refonte en profondeur des règles du service de police sur l’éthique et l’intégrité.

Les juges pour le Prix Michener 2011:

Kim Kierans (président du jury), professeur à l’école de journalisme et vice-président de l’université King’s College à Halifax, et aussi ex-journaliste et éditeur au réseau de télévision CBC; Kevin Crowley, directeur des communications et des affaires publiques à l’université Wilfrid Laurier, et aussi ex-rédacteur financier au quotidien Waterloo Region Record; Allan Mayer, ex-rédacteur en chef au quotidien Edmonton Journal et ex-journaliste aux quotidiens Edmonton Sun et London Free Press ; Claude Papineau, ex-vice-président des services français à l’agence Presse canadienne et ex-chroniqueur parlementaire ; Christopher Waddell, directeur de l’école de journalisme et communication à l’université Carleton, et aussi ex-éditeur national au quotidien The Globe and Mail ainsi que chef de bureau au Parlement d’Ottawa pour le réseau de télévision CBC.

Pour renseignements:

Kim Kierans
(902) 422-1271 poste 164
courriel: kim.kierans@ukings.ca

Sites Internet:
www.michenerawards.ca
www.prixmichener.ca

Bureau de presse de Rideau Hall
(613) 998-0287
www.gg.ca